Un fact-checker de Facebook financé par la Chine? Hong Kong: un ex-législateur s’exprime

0

Un fact-checker sur Facebook, voir plusieurs fact-checkers reçoivent de l’argent d’une société liée au régime chinois. Ceci, alors qu’ils intensifient la répression de ce qu’ils appellent des fake news.

Un ancien législateur de Hong Kong demande instamment aux États-Unis de sanctionner la Chine et de bloquer son économie.

Le plus grand opérateur de téléphonie mobile d’Europe, Vodafone, a censuré au Royaume-Uni les sites web relatifs à une pratique pacifique de méditation.