Série Spéciale Épisode 9 : Infiltrant l’Ouest | Comment le spectre du communisme dirige le monde

0

Comment le spectre du communisme infiltrait les Etats- Unis via Saul Alinsky et l’Italie via Antonio Gramsci.

Table des matières

  1. Les nouveaux marxistes qui vénèrent Satan
  2. La Longue Marche de la gauche à l’assaut des institutions
  3. Les nouveaux marxistes qui vénèrent Satan
    Quand la révolution de rue de la jeunesse occidentale battait son plein dans les années 60, il y en avait un qui ne croyait pas à leur naïveté, leur sincérité ou leur idéalisme. « Si le vrai radical se rend compte qu’avoir les cheveux longs crée une barrière psychologique qui peut nuire à sa communication et à son organisation, il se coupe les cheveux. » Cet homme, c’est Saul Alinsky, un activiste radical qui a écrit des livres, donné des cours et supervisé lui-même la mise en pratique de ses théories, pour finir par devenir l’agitateur « para-communiste » dont l’influence a été la plus néfaste de ces dernières décennies.

En dehors de son admiration pour Lénine et pour Castro, Alinsky a également rendu hommage au diable lui-même. Dans son livre Des Règles pour les radicaux, l’un de ses épigraphes dit : « Prenons soin au moins de rendre rapidement hommage au tout premier radical : parmi toutes nos légendes, toute notre mythologie et toute notre histoire (et qui peut dire où commence la mythologie et où commence l’histoire – ou bien s’il y a même une différence), le premier radical connu des hommes, qui s’est rebellé contre l’ordre établi d’une façon tellement efficace qu’il en a au moins gagné son propre royaume – Lucifer. »