Les fromagers néerlandais s’inquiètent des tarifs américains

0

Le 18 avril, entouré de meules de fromage de 15 kg prêtes à être emportées en charrettes, un producteur laitier de la ville néerlandaise de Gouda affronte un marchand de fromage en sabots de bois traditionnels.   

Produit emblématique de la ville, le Gouda est encore vendu les jeudis au marché traditionnel. Le rituel de vente aux enchères remonte à  l’époque médiévale.

Néanmoins, les fromagers néerlandais s’inquiètent des tarifs américains. Gouda et Edam font partie des nombreux produits européens menacés par le tarif douanier américain, que l’administration du président américain Donald Trump a annoncé le 8 avril,  se montant à 11 milliards de dollars.

En revanche, un porte-parole de la Commission européenne a déclaré que la Commission européenne avait établi le 17 avril une liste de droits de douane de 20 milliards dollars,  sur les importations américaines, y compris les sacs à main, le ketchup et les avions.