Comment les Nations Captives combattent la Chine

0

Le secrétaire d’État Mike Pompeo a rencontré la Coalition des Nations Captives, qui fait partie du Comité sur le danger actuel : la Chine. La Coalition des Nations Captives est composée de pays et individus issus des communautés qui sont et ont été sous l’emprise du PCC, comme la Mongolie intérieure, le Turkestan oriental, le Tibet, et en réalité toute la Chine, Hong Kong et même les pratiquants de Falun Gong. Le Département d’État sous l’administration Trump et Mike Pompeo a rompu avec des décennies de politique américaine en critiquant ouvertement les violations des droits de l’homme du Parti Communiste Chinois, y compris le prélèvement d’organes forcé, quel que soit l’effet que cela pourrait avoir sur l’économie américaine ou l’économie chinoise, ce qui accroît les tensions entre les États-Unis et la Chine. Les relations entre Biden et la Chine seraient-elles les mêmes ? Se Hoon Kim, directeur de la Coalition des Nations Captives, se joint à moi aujourd’hui. Il nous raconte son incroyable histoire, qui montre comment il en est venu à s’opposer au Parti Communiste Chinois.