6 éléments qui montrent que le prélèvement forcé d’organes en Chine est bien réel

0

La Chine prélève des organes sur des prisonniers d’opinion, comme les pratiquants de Falun Gong et les Ouïghours depuis des années. C’est un crime contre l’humanité qui devrait changer à jamais les relations entre les États-Unis et la Chine.

Mais malheureusement, le silence médiatique a aidé le Parti communiste chinois à pratiquer des prélèvements forcés d’organes pendant des années. Mais grâce aux travaux de chercheurs comme Ethan Gutmann, David Kilgour et David Matas, ainsi qu’au China Tribunal dirigé par Sir Geoffrey Nice, les prélèvements d’organes en Chine sont mis au jour. Cet aspect tordu de l’économie chinoise doit être arrêté.