Une traçabilité des dons d’organes – l’essentiel pour la médecine aujourd’hui

0
Bruno BONNELL
Député du Rhône
Evidement, si il y a des prélèvements d ‘organes qui sont forcés dans certains pays, le fait qu’on va exiger cette traçabilité va faire que l’on va limiter ce trafic d’organes, puisque c’est de ça qu’il s’agit, un trafic d’organes, sur lequel les gens ont des interêts financiers donc évidement je répète qu’il faut que les donneurs soient conscients, que le geste soit gratuit et donc si il est tracé, on saura d’où ça vient et par là même on limitera, si ce n’est éradiquera ces trafiques d’organes.
Je voterais pour une traçabilité des dons d’organes sans hésiter, puisque je crois que, encore une fois ce sera la démonstration par l’origine, par la connaissance de l’origine de la gratuité de la prise de conscience  et de l’acceptation du don d’organe pour éviter toute marchandisation du corps.
Oui, c’est essentiel de s’intéresser à d’où viennent ces organes, parce qu’on ne faudrait pas qu’on mette la vie de personnes en danger pour en sauver d’autres, un être humain est un être humain quelque soit sa localisation, donc encore une fois c’est un sujet qui éthiquement est essentiel pour la médecine aujourd’hui.