Renforcement de la sécurité à Paris pour la fête de la musique

0

Objectif pour les autorités, deux jours après l’attentat raté sur les Champs-Elysées et plus généralement, dans un lourd contexte de menace terroriste : garantir “une présence visible et régulière” des forces de l’ordre, ainsi qu’”une capacité permanente d’intervention”.
du fait du maintien de l’état d’urgence, certains spectacles habituels n’auront pas lieu, notamment les concerts dans la capitale sur les places Denfert-Rochereau et de la Bastille. De plus, certains types d’événements ne pourront pas avoir lieu : carnavals, banquets, bals… Les projections de rue, la vente et la distribution gratuite de boissons mais aussi les tirs de pétards et feux d’artifice sont également interdits.

important dispositif de sécurisation» sera déployé sur l’ensemble du territoire : «Plus de 48 000 policiers et gendarmes auxquels s’ajoutent les militaires de l’opération Sentinelle seront ainsi engagés.»

Dans la capitale, plus de 2300 policiers et gendarmes sont mobilisés pour la journée en plus des forces déjà en place.