Qui a gagné l’élection truquée de Hong Kong

0

Sur cette épisode de Chine Non Censurée. Hong Kong vient juste d’élire un nouveau dirigeant et le gagnant est…Pékin!

Bonjour et bienvenue à Chine Non Censurée, Je suis votre hôte Chris Chappell.

Les choses sont très tendues à Hong Kong actuellement. Je ne parle pas de David Beckham qui a posté une vidéo de son voyage à Hong Kong en disant qu’il s’était régalé en « Chine ». Je pense que c’est vrai ce qu’ils disent, Personne ne peut offenser comme Beckham.

Bref, encore plus que David Beckham, c’est l’élection de nouveau Directeur exécutif de Hong Kong, qui est genre comme leur gouverneur-maire-représentant des morts-vivants. Ça c’est le directeur exécutif actuel CY Leung. Clairement un homme bien-aimé par le peuple. Maintenant avançons à la question de qui va être le prochain directeur exécutif: les sondages montraient que John Tsang, Ancien secrétaire des finances de Hong Kong, était soutenu par presque la moitié des adultes, tandis que son prochain rival Carrie Lam avait seulement le soutien d’à peine plus d’un quart. Mais le régime chinois veut Carrie Lam! Alors, ils ont décidé de lui donner un coup de main.

Le Top officiel chinois responsable de dire au futur directeur exécutif exactement ce qu’il doit faire, a clairement fait savoir que Lam était leur préféré comme la personne à qui ils diront ce qu’ils veulent. Heureusement le candidat le plus populaire a gagné de toute façon. Ha Ha, dans cette réalité alternative de Hong Kong qui a le suffrage universel, Mais dans le réel Hong Kong, les gens n’ont pas véritablement la possibilité de voter pour leur directeur exécutif. C’est fait à travers un système électoral de type collégien. Et si vous pensez que le système de collège électoral américain a quelques failles, Eh bien pour Hong Kong c’est un cratère géant.

À Hong Kong, une ville de plus de 7 million de gens, seulement 1200 représentants peuvent voter

pour le directeur exécutif. Ecoutez ceci : La grande majorité des représentants ne sont pas élus par le peuple. Ils sont composés de groupes d’intérêts spéciaux comme l’industrie d’hôtellerie or the transportation industry, ou l’industrie du transport, plus une bonne dose de representants  de gouvernement chinois. Il y a des raisons historiques pour une telle structure: notamment,la Grande Bretagne. Mais il devait être réformé

En 2007, il y a si longtemps que la 1ère génération d’iphones était la nouvelle coqueluche sur le marché. Le gouvernement de Hong Kong était comme: «Eh, nous voulons nos propres élections

pour notre Directeur exécutif en 2012. Une personne, un vote. »

En décembre de cette année-là, Le Congrès National du Peuple alias le gouvernement chinois a hésité d’accepter. Mais il voulait repousser l’échéance pas avant 2017. Parce que vous savez, Une élection c’est vraiment très compliqué et nécessite au moins 10 ans de préparation et je ne sais quoi.

Mais en 2014, le Congrès National du Peuple a vue que l’échéance lointaine était maintenant pour bientôt. Alors ils ont changé les règles et ont annoncé que « Le Directeur Executif doit être une personne qui aime le pays et aime Hong Kong». Ce qui veut dire en parler du Parti « Nous allons choisir les candidats et ensuite vous pourrez en élire un vous même». Ce qui est comme si vos parents vous mènent à Baskin Robbins (Haagen Daz) et de vous dire, « Tu peux choisir n’importe quel arôme que tu veux…du moment que c’est Pistachio, Réglisse ou Rhum Raisin. » Sérieusement, qui met des raisins dans sa glace? Cette annonce a été suivi de 79 jours de mega manifestations.

Pris avec mon iphone 6.

La législature de Hong Kong a éventuellement rejeté la proposition, tu acceptes ou tu pars, de Pékin. Cependant Hong Kong était toujours sans suffrage universel. Alors quand l’échéance de 2017 est arrivée, l’ancien système était toujours en place. En résumé, le parti communiste a gagner en proposant une alternative si mauvaise que aucun Hongkongais l’aurait voulu, tout en éloignant en douceur l’échéance final le plus loin possible.

Donc, au moment où je peux enfin choisir chocolat/beurre de cacahuète comme Directeur exécutif, nous aurons probablement l’iPhone 13. C’est donc sans aucune surprise que pour l’élection du Directeur Exécutif le 26 mars de cette année le candidat qui a gagné était celui que Pékin avait toujours voulu.

Carrie Lam a gagné par 777 voix. C’est une majorité de deux tiers, malgré qu’elle n’est qu’un quart du soutien populaire dans les sondages avant l’élection. Par contre, elle a été une gagnante bienveillante. Elle a fait les éloges des autres candidats en disant, « Ils ont mené une bonne campagne dont j’ai beaucoup appris. » Notamment, qu’on n’a pas besoin d’être populaire pour gagner une élection truquée. Un important parti politique étudiant l’a appelé « un cauchemar pour les Hongkongais. » Ce qui est ridicule. On se réveille des cauchemars.

Mais le nouveau Directeur Executif a promis de guérir Hong Kong. « Ma priorité va être de soigner la fracture sociale, de soulager les frustrations, et d’unir notre société pour pouvoir avancer. » Et peut-être elle le fera. Qui sait? C’est seulement le fait que le dernier candidat soutenu par Pékin était CY Leung.

En décembre dernier, il a annoncé qu’il démissionnerait et ne se représenterait pas pour être réélu pour, vous savez, « des raisons familiales », ce qui en code veut dire : Il est tellement peu populaire parmi les Hongkongais qu’il ne peut plus exercer son métier. Ah, et il a probablement énervé quelqu’un parmi les dirigeants du Parti communiste.

Vous comprenez, que la bataille sur Hong Kong n’est pas seulement joué pendant les élections

pour le Directeur Exécutif. Hong Kong représente un problème épineux pour le président Xi Jinping. Parmi la hiérarchie du Parti, le mec responsable des affaires de Hong Kong est le chef du Congrès Nationale du Peuple, Zhang Dejiang. Et la personne qui contrôle Zhang Dejiang par derrière la scène est l’ancien président du Parti et l’arche-enemie amphibien Jiang Zemin.

Pour derniers quelques années, Zhang Dejiang s’est construit un projet personnel de déstabiliser Hong Kong. Après tout, si Xi Jinping doit gérer Hong Kong, cela retire son focus sur l’élimination de ces enemies politiques par sa campagne anti-corruption. Comme je disais, Zhang Dejiang est responsable du Congrès National du Peuple. Le même congrès qui a établi les règles en 2014 sur comment les Hongkongais pouvaient seulement voter pour les candidats pour Directeur Exécutif présélectionnés. Ce qui a initié le Mouvement des Parapluies.

Le Congrès National du Peuple de Zhang avait aussi publié une « interprétation » de la Constitution de Hong Kong qui leur permettrait de rejeter deux législateurs pro-démocratique Hongkongais récemment élus. Une manoeuvre qui va certainement mettre la ville sur les nerfs. Donc si Zhang Dejiang voulait Carrie Lam, est-ce que son accession est une perte pour Xi Jinping?

Pas nécessairement. ça c’est parce que Xi Jinping a déjà gagné sa bataille sur le Directeur Exécutif de Hong Kong. Celui qui est sur le point de démissionner CY Leung-le mec détesté à travers Hong Kong pour avoir ordonné à la Police d’utiliser le gaz lacrymogène contre les étudiants manifestants dans le mouvement des parapluies faisait aussi parti du camp de Jiang Zemin.

Tout le monde s’attendait qu’il se représente pour les élections. Et disons-le clairement, si il l’avait fait il aurait gagné. Mais d’après une source interne qui a informé le South China Morning Post,

« Zhang Dejiang avait recommandé au Comité Permanet du Politburo du Parti Communiste que le gouvernement centrale should support Leung’s re-election, devrait soutenir la réélection de Leung, mais que cela a été rejeté par Xi. » Et ensuite leung « a choqué tout le monde en disant qu’il ne se représenterait pas.

Intéressant. Concernant l’élection, une source proche de la direction de Xi a dit à Epoch Times que Xi avait « aucun candidat préféré»,  mais il était seulement soucieux que « Hong Kong doit rester stable».  Qui d’après moi pourrait suggérer Que Xi choisi ses batailles et que le choix de Directeur Exécutif de Hong Kong n’est pas de grande importance pour lui maintenant que CY Leung a été évincé.

Alors que va-t-il va se passer pour Hong Kong sous Carrie Lam? Eh bien, il est maintenant clair que le Directeur Exécutif de Hong Kong n’a pas vraiment de réel pouvoir. Elle va probablement suivre Pékin. Et ce que Pékin ordonne va dépendre de quel côté gagne le bataille de pouvoir.

Alors, que pensez-vous de l’élection de Carrie Lam à Hong Kong?

Laissez vos commentaires ci-dessous.

Et rappelez-vous, que nous pouvons continuer à produire des épisodes de Chine non censurée grâce au soutien de téléspectateurs comme vous sur Patreon.

Si vous pouvez, contribué aujourd’hui. Une fois de plus, je suis votre hôte Chris Chappell, A la prochaine fois.