Prélèvements forcés d’organes sur les prisonniers de conscience; Controverse sur la loi bioéthique

0

Un crime contre l’humanité se joue en silence en Chine. Il s’agit des prélèvements forcés d’organes sur les prisonniers de conscience organisé à très grande échelle par le régime chinois. Face à l’impunité, avocats, députés, associations se sont mobilisés pour faire cesser ces exactions.

Vives tensions concernant le projet de loi bioéthique. Le texte prévoit l’adoption de la PMA pour toutes, l’autoconservation des ovocytes ou encore l’interruption médicale de grossesse jusqu’au 9ème mois.

Accusé d’espionnage pour le compte de Pékin, l’opérateur Huawei vient d’être écarté du réseau britannique au profit de Nokia pour la mise en place de la 5G.