Hubert WULFRANC : Encadrer le don d’organe pour défendre des droits de l’homme

0
Hubert WULFRANC , Député de la Seine-Maritime
Je crois qu’à l’échelle internationale on est  confronté a des … malheureusement , à des réseaux de trafiquants qui au jour d’aujourd’hui ne reculent devant rien pour marchandiser tout , y compris le  plus précieux qui est ni plus ni moins l’intégrité physique des hommes et des femmes à l’échelle internationale donc tout ce qui, effectivement, soit dans le cadre des législations nationales , soit dans le cadre des accords internationaux , va dans le sens d’un contrôle stricte et bien ici donc du don d’organe en l’occurence , mais plus largement de la marchandisation des corps et bien ne peut que aller effectivement dans le sens de  la défense des droits de l’homme.