grève des transporteurs de matières dangereuses en france

0

Des barrages étaient installés par les grévistes mardi matin au neuf gros dépôts franciliens au port de Gennevilliers et à la raffinerie de Grandpuits (Seine-et-Marne), a détaillé la CGT.

Selon l’application Essence, près de 300 stations sont en “pénurie partielle”

« oh la journée est dure, parce que j’ai faits plusieurs tours plusieurs stations et je n’ai rien trouvé, je suis-je crois à ma 6ième stations, il y a pas d’essence. Comme je suis la je suis à sec je vais attendre, j’ai pas le choix. »

et plus de 150 sont en “pénurie totale”.

J’ai fait 2 pompes, il y avait pas d’essence je sais qu’il y a celle-là, et que je vais prendre la 118 je ne sais pas s’il y en aura après. Je préfère m’arrêter la même si ça fait un embouteillage monstre sur le périphérique, si c’est bouché c’est uniquement à cause de ça, il ya des gens un peu énervé c’est un petit peu dommage parce que, que peut -on faire.

Les grévistes demandent une durée journalière de travail maximale de 10 heures,

ça va être compliqué si on n’est pas ravitaillé d’ici les prochains jours, voilà.

un suivi médical semestriel spécifique, un taux horaire minimal de 14 euros de l’heure et un treizième mois.

La grève des transporteurs de matières dangereuses, va continuer pour la troisième journée de suite, ce mercredi 31/05/2017.