Excellence Française – Interview Laurent Dassault

0

Laurent Dassault, Directeur général délégué du Groupe Industriel Marcel Dassault

Ying Huang, Journaliste NTDTV France

LD : On est né dans un avion. Marcel Dassault il avait la vision de l’avion dans le lycée qui vole au dessus de la cours de l’école : il lève la tête, il a 14 ans et il dit « ça c’est ma vie, ça c’est ma destinée ». Il sait ça. C’est dans lui. Et pour nous c’est important de continuer la mémoire. On a eu la chance d’avoir cette transmission du devoir et de la mémoire pour continuer son œuvre. C’est ça, ce qu’on doit faire pour nous et pour nos enfants.

YH: En Chinois on dit aussi c’est la vertu qui vous donne aussi la richesse. Est ce que vous pensez que c’est aussi la tradition de la famille ?

LD: mon grand-père nous a appris que la plus belle des qualités humaines c’est la générosité. Et je crois que quand on a la chance d’avoir, il faut donner. Donner, c’est s’élever. Donner, c’est réussir.

YH : Et c’est pour ça maintenant votre rôle c’est investir, c’est donner non ?

LD : (rires) Oui ! J’aide des jeunes entrepreneurs dans beaucoup de domaines et je crois que ça fait partie de ma mission.

YH : D’après vous le bonheur de Dassault c’est quoi en fait ? Qu’est ce qu’il transmet ce bonheur aux gens ?

LD : Je crois que c’est l’image qu’on a donné avec l’excellence, autour d’une industrie de pointe, qui sont les avions qui volent dans le monde entier et qui représentent la France et la technologie française, dans le monde entier. C’est –à-dire que ce n’est pas forcément nous qui sommes fiers, c’est toute la France qui est fière.

YH: Donc le secret de la réussite de Dassault ?

LD : C’est le travail, et un petit peu de chance. C’est le ciel qui nous protège, le trèfle à 4 feuilles, le talisman de Marcel Dassault.

YH: Est ce que vous pilotez souvent ?

LD : Je pilote des petits avions, j’adore les avions, j’adore être dans le ciel.

YH : Quelle est votre sensation est ce que vous êtes plus proche des divinités ?

LD : Oui, je crois que quand on est dans le ciel, on est dans le rêve, et on est au dessus du monde et au dessus des problèmes du monde. Donc, je suis bien dans un avion.

YH : Vous croyez que ça existe des pouvoirs supérieurs aux hommes ?

LD : Bien sûr, mon grand-père était très superstitieux, il passait pas sous une échelle, c’est comme Napoléon Bonaparte il demandait à ses généraux s’ils avaient de la chance et il avait son trèfle à 4 feuilles, son talisman. Et donc nous sommes superstitieux et nous croyons au destin et au divin.

YH: Ah c’est vrai ? Et qu’est ce que vous pensez le divin ? Ces choses peuvent donner des bonnes influences ou des choses qui nous élèvent ?

LD : Je crois que en chaque homme, en chaque femme et surtout dans notre famille, il y a un destin et quelque part, il y a quelqu’un dans le ciel qui nous protège voilà (rires).