Des lunettes ‘black tech’ chinoises choisissent des visages criminels

0

Une poussée de sécurité en Chine rapproche la réalité de la science-fiction. Dans cette démonstration, un policier en patrouille en Chine portant des lunettes intelligentes peut immédiatement reconnaître un passant suspect.

Grâce à l’intelligence artificielle, des lunettes peuvent scanner des détails tels que les plaques d’immatriculation ou les traits du visage, en les comparant en temps réel à une «liste noire» centralisée.

La grande inquiétude est: qui est sur cette liste noire? En théorie, ce sont ceux qui ont un casier judiciaire. Mais il inclurait également un large éventail de personnes – des avocats aux journalistes. Dimanche, la Chine a aboli la limite du mandat présidentiel, ce qui signifie que Xi Jinping pourrait continuer la course sans partage pendant une génération. Son arrivée au pouvoir a été marquée par une répression majeure de la corruption et de la dissidence.