Coronavirus: l’Europe se mobilise contre la Chine

0

Le 17 avril, le troisième plus grand parti d’Espagne-Vox, a soumis une proposition de loi au Parlement européen pour la mise en place d’une enquête internationale indépendante sur l’origine du virus du Parti communiste chinois. L’objectif est de démontrer la responsabilité du Parti communiste chinois dans la pandémie actuelle.

Peu de temps avant, en mars, le chef du Parti Vox, Santiago Abascal, le Secrétaire général Javier Ortega Smith, ainsi que le Porte-parole Macarena Olona, avaient tous été testés positifs au Covid-19. Leurs tests sont devenus négatifs peu de temps après qu’ils aient agi pour condamner le Parti communiste chinois.