Bruno FUCHS :Il faut modifier la loi pour éviter des trafics d’organes

0
Bruno FUCHS
Député du Haut-Rhin
Journaliste: En Chine, les pratiquants de Falun Gong sont des victimes des prélèvements d’organes forcés, vous êtes au courant?
Oui tout à fait , tout à fait ! Oui ! On a des idées que dans certains pays le Brésil ou des pays très pauvres mais en Chine également il y a des trafics d’organes et soit ce sont des gens très pauvres qui vont voir des acheteurs hein ! Des trafiquants pour faire don de leur organes parce qu’ils ont besoin d’élever leur famille, et c’est pire encore, ce sont des trafiquants qui vont enlever des gens et de force, leur prendre leur organes , donc ça c’est quelque chose dans un monde actuel, où on doit respecter les humains c’est quelque chose qui est absolument inacceptable donc il faut modifier la loi et ensuite les contrôles pour éviter qu’ on a des trafiques d’organes, dans un pays moderne, dans lequel l’homme est très important, enfin l’humain est très important, on ne peut pas accepter qu’il y ai des trafics d’organes il faut se battre et mettre tout en oeuvre pour éviter le moindre trafic d ‘organe.